L’entreprise émotionnelle

Module 2
Icone cartable
L’entreprise émotionnelle
  • Description
  • Objectifs pédagogiques
  • Programme
  • Dates
  • Les émotions ont-elles leur place au travail ?
  • Je trouve que le concept d’intelligence émotionnelle est farfelu, ai-je raison de penser ainsi ?
  • Pouvons-nous et devons-nous apprendre à contrôler nos émotions ?
  • Comment pouvons-nous grandir et nous épanouir (et pas seulement survivre) face aux inévitables difficultés et incertitudes de la vie ?
  • Quelle est la différence entre la résilience du quotidien et la résilience après une expérience traumatique ?
  • Quels sont les outils tangibles qui peuvent créer une entreprise émotionnellement compétente ?

Les premiers théoriciens des organisations considéraient l’espace professionnel comme totalement rationnel et libre de toute influence émotionnelle. Les émotions sont souvent évitées dans le monde du travail et parfois même dans le coaching, car elles sont considérées comme floues, difficiles à traiter ou même dangereuses à toucher. Malheureusement, cela ne fait pas disparaître les émotions, mais contribue plutôt à ce qu’elles échappent à notre contrôle. La recherche montre que les émotions ou les humeurs négatives et autres phénomènes émotionnellement chargés (comme le stress) influencent différents domaines, tels que la performance au travail, l’absentéisme et le taux de turnover.

Au contraire, être dans un état d’esprit positif reste associé aux souvenirs positifs, à un excellent taux de résolutions de problèmes et a? un travail d’équipe productif. Non seulement il n’est pas humainement possible de laisser ses émotions de côté à la seconde où vous entrez dans votre bureau, mais ce n’est e?galement pas bénéfique. La vraie question est celle-ci : au lieu d’essayer d’éliminer nos expériences internes, comment pouvons-nous les envisager de manière consciente, productive et en cohérence avec nos valeurs ? Quand ce que nous savons de notre économie devient de plus en plus complexe et versatile, cette habileté à devenir ami avec nos émotions et nos sentiments devient essentielle à la réussite de l’entreprise.

  • Interpréter un test d’intelligence émotionnelle
  • Explorer l’interdépendance entre les émotions et les pensées
  • Identifier et caractériser ses propres modes de raisonnement
  • Utiliser les pratiques validées en psychologie positive pour améliorer la performance et l’engagement au travail aux niveaux individuel et collectif en utilisant les leviers de l’intelligence émotionnelle et de la résilience

JOUR 1 : L’intelligence émotionnelle et le pouvoir des émotions positives

  • Définir les émotions et comprendre leurs bases neuro-scientifiques
  • Théories et pratiques sur le concept d’intelligence émotionnelle (quadrants des émotions, quatre « zones » de l’intelligence émotionnelle)
  • Passage du test MSCEIT (mesure d’intelligence émotionnelle) et interprétation des résultats individuels (en dehors de la session de formation)
  • Le pouvoir des émotions positives

Jour 2 : De la gestion du stress à la résilience ordinaire

  • Résilience au travail
  • Le modèle SPARC et les techniques associées
  • Le rôle de la cognition et des modes de pensée dans la résilience
  • Comment sortir du mode « pilote automatique » ?
  • Stratégies de gestion de crise et qualité de la prise de décision en état de stress Développement des « muscles de la résilience »

2 jours, soit 14 heures de formation :

  • 21 et 22 octobre 2019 (Paris)
  • 14 et 15 novembre (Lyon)

Découvrez les autres modules du niveau 1

Module 1
Les bases positives

23 et 24 septembre 2019 (Paris)
7 et 8 octobre 2019 (Lyon)

Module 3
Le soi positif et l’épanouissement collectif

25 et 26 novembre 2019 (Paris)

12 et 13 décembre (Lyon)