Communication positive et Job crafting

Thème 6
Icone cartable
Coaching, formation et management pour la créativité

La clarté et la structure de notre travail sont des grands prédicteurs de l’engagement au travail. Leur absence est également l’un des plus grands prédicteurs du burn-out professionnel.

Jour 1 : De l’importance d’une communication positive

Nous avons besoin d’une communication positive établie entre les différents acteurs autour de nous pour assurer une bonne compréhension de tous, de la confiance et de l’efficacité au travail. Notre performance va dépendre de notre capacité à évaluer avec précision les risques et les probabilités et donc à prévoir avec succès ce qui est susceptible de se produire dans notre milieu de travail. Nous avons donc besoin d’objectifs clairement établis et de process que nous maitrisons. Cela va renforcer notre prévision et notre sécurité au travail. Par conséquent, pour que nous puissions donner le meilleur de nous-mêmes, les objectifs et les buts au travail doivent être clairs, nous devons savoir ce que l’on attend de nous et les procédures que nous suivons doivent être clairement définies. Bien sûr, dans le monde moderne en évolution permanente, il y aura toujours un certain degré d’incertitude et de changement sur le lieu de travail, mais il est important que les collaborateurs se sentent suffisamment mis en confiance, qu’on échange avec eux en transparence et qu’ils se sentent à fois qualifiés et dotés de ressources pour y faire face.

Si la communication est défaillante alors la structure de notre travail, notre rôle et nos tâches sont ambigus, incertains ou en constante évolution, notre rendement et notre bien-être peuvent être affectés négativement avec du stress et de l’anxiété inutile parfois.

La communication doit être claire mais aussi souple car avec des objectifs qui sont trop encadrés, où le personnel n’a que très peu ou pas de latitude quant à la façon de les atteindre seraient trop contraignants et abimeraient là aussi l’engagement de tous. Les collaborateurs doivent également se sentir autonomes et avoir un travail diversifié.

Jour 2 : Le job crafting

La recherche suggère que « redessiner » son propre emploi peut être le point de départ pour qu’une personne introduise des changements dans ses tâches et dans ses relations au travail. De tels changements sont l’objet du « job crafting » – une démarche pro-active et volontaire qui permet de reconsidérer son activité professionnelle et de la redessiner pour trouver un meilleur équilibre pour être performant et épanoui. Il s’agit, plus précisément, d’un processus au cours duquel les personnes redéfinissent et réinventent les caractéristiques de leur emploi en les mettant en perspective avec ce qui a du sens pour elles et ce qui leur correspond le mieux. Le « job crafting » a un impact sur la motivation, la productivité et la satisfaction dans le travail.
C’est une technique fréquemment utilisée par les coachs et les formateurs pour accompagner les leaders, qui à leur tour les utilisent pour accompagner leurs employés. La première étape comprend l’analyse des différentes composantes de l’emploi actuel selon plusieurs perspectives – émotions, forces, sens, etc. – et conduit à décider des aspects que la personne souhaite changer. Les étapes suivantes du processus consistent à rechercher une solution innovante « gagnant-gagnant », mettant les changements en pratique et créant de nouvelles habitudes.
Les bénéfices de ce travail sont une amélioration des résultats, plus d’enthousiasme, le développement de compétences nouvelles et une capacité générale à faire face aux différentes situations de travail.

 

Jour 1 : De l’importance d’une communication positive

  • Etablir une culture de responsabilité et des objectifs mesurables personnels et collectifs
  • Etablir une culture de feedback
  • Découvrir les divergences culturelles pour bien communiquer les messages
  • Explorer les pratiques autour du management visuel
  • Communiquer clairement et dans un style approprié en entretien individuel

Jour 2 : Le job crafting

  • Maitriser les étapes clefs du job crafting positif
  • Expérimenter le protocole complet

Jour 1 : la communication efficace et positive

  • Introduction aux modèles scientifiques des différences interculturelles
  • Identification les éléments de bases pour structurer son poste
  • Initiation au “marathon des feedbacks”
  • Pratiques du management visuel

 

Jour 2 : Job crafting

  • Introduction au job crafting positif
  • Impact du job crafting sur la motivation et la performance
  • Apport de connaissances scientifiques et d’outils d’évaluation
  • Expérimentation pratique du job crafting

Tarif 2 jours : 800€ HT / 960€ TTC
Tarif Parcours 2 : 2400€ HT / 2880€ TTC

Formation en présentiel :
31 Janvier et 1er Février 2022
Durée : 2 jours, 14 heures de formation
Horaires : 9h – 17h

Formation en ligne – téléprésentiel :
16 et 17 Mai 2022
Durée : 2 jours, 14 heures de formation
Horaires : 9h – 17h30

icone A Propos

Ce site Web utilise des cookies pour s'assurer que vous obtenez la meilleure expérience possible.