“Ma résilience après le programme SPARK Résilience©”

blog-temoignages-spark
blog-temoignages-spark

En Avril 2020, en plein milieu de la période de confinement en France, Positran s’est demandé comment aider les gens à vivre au mieux cette période difficile. C’est pourquoi nous avons décidé de créer une formation gratuite SPARK Résilience©, formation en ligne par vidéoconférence de 8 séances d’une heure et demi durant 4 semaines.

découvrez les témoignages de participant.e.s au programme spark résilience

Christine CARSTENSEN
Auteure de « Devenir magicien de sa vie », « Renforcer la confiance en soi », « Avoir de la chance, ça s’apprend », Albin Michel

La Psychologie Positive était dans mes habitudes d’auteure et de formatrice avec l’utilisation des jeux de cartes Positran.
Les étapes des web séminaires ont permis un approfondissement et la concrétisation d’un projet.

Le projet : décliner sous forme de capsules vidéo de 3 à 4 minutes les thèmes de mon livre « Avoir de la chance, ça s’apprend », éd. Albin Michel.

Trois web séminaires ont été déterminants :

1/ Session 4 du 07/04 :  Réagir de manière adéquate face à l’adversité.
Exercice en groupe sur l’Orientation des buts.
· Mon but : créer des courtes vidéos sur la chance
· Dans un mois, je voudrais être capable d’en présenter 2 sur YouTube
· Jusque là, j’ai réussi à scénariser 2 ou 3 thèmes : créer l’autel de la chance, la chance avance masquée, trouver le gingle de la chance
· Ce qui ne fonctionne pas : je suis technic’phobique : je me dis que je n’ai ni le temps, ni les compétences techniques sur le web
· Ce qui est vraiment ma difficulté : parler à une caméra inanimée + savoir monter techniquement la vidéo
· Orientation solution : désacraliser la technique + demander conseil à 2 ou 3 de mes amis ayant mis avec succès des vidéos en ligne sans être pro.

2/ Session 6 du 14/04 : Muscler la résilience
Dans les moments de découragement, cultiver les moments sacrés (déposer un pétale de fleur sur l’autel de la chance), savourer (chocolat à la menthe avec mon café), m’essayer au dessin créatif.

3/ Session 7 du 16/04 : Muscler la résilience 2.
L’énergie du groupe m’a encouragé à lancer ma 1ère vidéo « La chance avance masquée » sur la chaîne YouTube “La minute de Gigi la chance » l’envoyer à Positran et la faire partager au groupe. La voici : https://youtu.be/_n7ulWEsvY4
La mise en ligne de vidéos postées continuera post-confinement. Douze capsules sont prévues !

Gratitude à toute l’équipe de Positran et aux participant.es extraordinaires et inspirants.

Virginie Chapdelaine

Ce que ce programme SPARK© m’a apporté, ce que j’en ai retiré et comment je vais rebondir après le confinement

J’ai démarré ce programme SPARK© en même temps que tout le monde, le 26 mars 2020.

A l’issue de cette première séance, il nous est demandé de raconter par écrit un de nos traumatismes et surtout de décrire comment nous avons réussi à nous relever. J’y pense très fort, mais ne fais qu’y penser. Je ne le fais pas.

Le lendemain soir, j’assiste à une conférence en live sur facebook sur la page de l’optimisme. Catherine Testa y parle de révéler ses talents d’écrivains.

Il s’est créé un véritable électrochoc en moi. J’ai compris que si à deux reprises successives on me demandait d’écrire, je devais le faire.

Des idées commencent à germer en moi, mais je ne m’y mets toujours pas.

La deuxième séance de la formation SPARK© va avoir lieu le mardi 31 mars et le matin même je m’y mets, consciente que j’ai une carte à jouer. Alors je raconte mon histoire de résilience et je l’envoie pour qu’elle soit postée sur le document à partager avec tous.

J’avais ouvert le robinet de l’écriture et je ne pouvais plus m’arrêter, j’ai décidé d’écrire un livre. J’ai d’ailleurs dû le mettre je crois en commentaire dans une séance, je ne sais plus laquelle.

J’ai mis un point final à mon livre hier soir. Je suis très fière de moi. Je me suis lancé un défi et j’ai eu un plaisir immense à le réaliser et à l’accomplir jusqu’au bout.

Ce que je retiens de cette formation SPARK© , c’est que face à une épreuve, une difficulté, on a la capacité de trouver la solution en nous-même. J’ai pendant ce confinement activé mes forces, et elles m’ont porté durant ces 21 jours, 3 semaines, pour écrire mon livre de 100 pages. J’ai retrouvé de l’énergie positive en me plongeant dans des activités apaisantes et créatives ( j’ai activé le CAP ou pas CAP) qui ont occupé mon esprit dans des énergies positives au lieu de ruminer avec angoisse devant les chaînes d’info télé.

Le livre que j’ai écrit s’appelle « Stand up, mes histoires de résilience, ou comment j’ai pu me relever grâce à l’humour »

J’y raconte 7 de mes traumatismes et je les analyse au travers du filtre SPARK© , en 7 chapitres durant lesquels je raconte mes histoires, je raconte quelles ont été mes perceptions, mes ressentis et mes émotions, comment j’ai réagit à l’époque, comment j’ai avancé, ce que j’ai compris suite à ce qui m’était arrivé et comment j’ai pu me relever, rebondir et grandir. En plus, dans mon livre, je livre, je délivre mes astuces pour entretenir une résilience au quotidien, basé sur mon expérience et sur tous les enseignements que j’ai pu recevoir de part et d’autre sur la psychologie positive, le yoga du rire et le stand up, l’humour, car c’est grâce à l’humour que je joue sur scène et que j’ai pu écrire ce livre.

J’éprouve une profonde gratitude envers Ilona pour avoir proposé cette formation SPARK© et pour m’avoir accepté dans cette première session. Je crois aux synchronicités et celle-ci est vraiment belle car SPARK© m’a éveillé à une mission que je ne soupçonnais pas, écrire ce livre, grâce à SPARK© j’ai des étincelles dans les yeux et pourquoi pas dans ma vie future.

 J’ai pour l’avenir, identifié un joli rebond pour moi, celui de guider les personnes dans la souffrance pour les aider à trouver leur propre capacité de résilience. Je vais organiser des ateliers de psychologie positive dans mon jardin pédagogique, et, bien sûr, après la relecture de mon livre, je m’occupe de trouver un éditeur ! J’ai déjà deux nouvelles idées de sujet pour de prochains livres !

Merci encore pour ces séances si enrichissantes !    

Emmanuelle Weber

resilience-session1

Corinne Marchand

Pour ma part, je serai plutôt un perroquet confiance et plus exactement un perroquet inquiet qui est devenu un perroquet confiant, belle résilience de vie avec de grosses épreuves de santé et d’accidents de la vie. 

Au travers des forces au travail, il est revenu presque systématiquement les domaines de l’animation, de la transmission, l’accompagnement par la connaissance de soi et des autres, le relationnel et tout ça grâce aux forces suivantes : 4 piliers qui ressortent dans ma vie : 

– Mise en relation,

– Apprentissage et Curiosité,

– Intelligence sociale, Sociabilité, Personnalisation,

– Spiritualité.

 

J’ai ensuite suivi la banque de résilience et noter mes activités entre janvier et mars. Les forces utilisées pour surmonter ce Covid19 sont : 

– une expérience depuis 10 ans en tant que Rigologue Experte

– une joie qui s’est développée

ainsi qu’une confiance qui progresse en lâchant prise et en espérant le meilleur à venir.

 

Ce confinement m’a appris à m’accorder du temps et à prendre le temps nécessaire pour faire ce que j’avais à faire. J’aspire à plus de contemplation, que cette animation et transmission continuent à me sentir vivante, joyeuse, utile. J’ai besoin de m’auto-discipliner pour ressentir ces bienfaits quotidiens.

 

Cette situation a influencé positivement ma vie d’aujourd’hui en m’organisant différemment, en mettant en place des stratégies pour aller vers ce qui m’anime, en mettant en lumière un besoin de me structurer (assiduité et constance), de m’organiser pour continuer à proposer des ateliers sur les réseaux. 

Proposer autant de Rigologie que de Méditation car j’ai beaucoup de joie pour les deux activités et pourquoi ne pas passer également à des consultations individuelles. 

 

Je vais continuer à travailler sur mes forces pour les développer au maximum.

 

Ma stratégie de résilience est de prendre une respiration profonde avant de répondre, de prendre une décision, de me distancier de la situation pour la voir sous un autre angle, ça me rend plus humble et compatissante tout en ayant mon besoin bien clair et d’y répondre car je suis responsable de mon bonheur. 

 

Les activités CAP sont mises en place comme le vélo d’appartement, la marche active pendant mon heure de sortie, de chanter, danser et de cuisiner le plus cru possible. Je n’ai jamais autant cuisiner que pendant ce confinement.

 

Je suis intimement convaincue que nous sommes là  pour nous élever vers plus de sens. Cette expérience m’a permise d’enclencher un bilan de vie, ça a mis en lumière ce qui est important pour moi avec plus de bienveillance sur mes découvertes : 

– Famille : trouver des activités communes, pas toujours facile car différence d’âge 16 et 4 ans, 

– Couple : week-end en amoureux et remplir le carnet de route que j’ai depuis 1 an,

– Amis : j’ai listé mes amis de coeur avec lesquels il y a soutien, affection, écoute bienveillante, relations nourrissantes,

– Activités celles mentionnées plus haut. 

Le constat est sans appel, plus je me sens épanouie, sereine et plus je relationne avec le monde positivement.

 

Stéphanie Michenaud

Je suis vraiment enchantée par ce parcours SPARK, par les qualités d’accompagnante et de formatrice de Justine, le contenu et la forme sont d’une très rares qualités. Et les pratiques, propositions sont incroyablement efficaces. Même si en travaillant à temps plein et en ayant une autre activité professionnelle à côté en plus le rythme est très soutenu, j’apprécie ce parcours pleinement. Merci de nous proposer un espace et un contenu aussi enrichissant.

Articles récents

Blog

Comment la psychologie positive peut vous aider à découvrir et manager les personnes HPI ?

Blog

Protégé : Langage commun autour de la posture d’accompagnement

Blog

Rendez-vous au Congrès de l’Innovation en éducation !
icone A Propos

Ce site Web utilise des cookies pour s'assurer que vous obtenez la meilleure expérience possible.